STATS: 339 vues
Sport(Football ): Interview exclusif avec le jeune président de Fanga Sport à Abidjan , Yannick Ahui’’ MM. Drogba, Idriss Diallo , Sory Diabaté entendez-vous’’

Sport(Football ): Interview exclusif avec le jeune président de Fanga Sport à Abidjan , Yannick Ahui’’ MM. Drogba, Idriss Diallo , Sory Diabaté entendez-vous’’

12 novembre 2020 0 Par Jean Claude Deli

Linstant.info a rencontré pour vous un jeune dirigeant de club à Abidjan ce jeudi 12 novembre 2020 qui donne  son regard sur le football Ivoirien et  livre  ses attentes au niveau des sponsors. Le président de Fanga Sport veut apporter sa pierre à l’édifice footballistique.

 

Présentez vous à nos lecteur ?

Je suis M. Ahui  Elie Yannick président de Fanga sport club de football.

Pourquoi avez-vous choisir d’être dirigeant de club or il y’a pleins  autres disciplines ?

J’ai décidé  d’être dirigeant de foot parce qu’il faut dire aujourd’hui que le football est  un sport de cohésion  qui rassemble les gens, le foot aujourd’hui c’est plus de 70 % de la jeunesse qui s’y intéressent, et j’ai dit attend pourquoi ne pas m’y essayer surtout que  je suis grand fan de football, pourquoi ne pas  apporté ma pierre à l’édifice. J’ai tourné  dans des clubs en tant que secrétaire, je me suis dit bon , pourquoi ne pas créer mon propre club ? Et depuis 2018 on existe en tant que club de football et on participe aux différents championnats.  j’ai mis sur pied mon propre club qui existe et participe maintenant au championnat de Côte d’Ivoire. Apporter ma pierre à l’édifice footballistique et de soutenir aussi la jeunesse Ivoirienne.

Votre position géographique ?

Nous sommes à Abidjan ici nous nous entrainons du côté d’Anonkoua Kouté à Abobo. Nous évoluons dans la League de Bondoukou.

 

Evidemment  vous avez parlé d’aide à la jeunesse Ivoirienne, dans quelle  tranche d’âge le Fanga Sport   recrute-il?

 Nous sommes beaucoup basé sur les plus jeunes à partir de 16 ans , 20 ,21 ans c’est la

fourchette dans laquelle on recrute parce que comme on l’a dit  , c’est dans cette fourchette qu’on se base. C’est vrai qu’on peut aller jusqu’ à 35 ans.

 

Vous avez dit tout à l’heure que le Fanga sport évoluait dans la division régionale, expliquez un peu comment fonction cette division, et vos aspirations plus tard ?

Il faut dire c’est la division régionale, c’est l’équivalent de la D4, en 2018 le club a été reconnu par la FIF( Fédération Ivoirienne de Football).  On a commencé en district. Dieu merci nous avons été champions, au premier champion auquel nous avons participé. Aujourd’hui nous sommes  en Divion régionale, c’est  une compétition interne  au sein des différentes leagues . C’est une compétions au cours de laquelle les meilleurs de chaque League s’affrontent. Et le meilleur des meilleurs va en D3.

Le parcours est encore long pour arriver en D1

l’équipe de Fanga Sport à l’entrainement.

Rires…

Vous êtes un club structuré et organisé, faites-vous partie des quatre (4) clubs a avoir un site internet  en Côte d’Ivoire ? Dans quelle perceptive voulez-vous que les partenaires vous aident

Quand on regarde les grands clubs aujourd’hui Fc  San Pedro , l’Asec , le Racing Club d’Abidjan , L’Africa. Je fais partie des 4 clubs qui ont un site internet.

Quelle votre position dans la guéguerre Drogba –Sidy  Diallo ?

Nous sommes du côté du football Ivoirien que ce soit MM.Drogba , Idriss Diallo ,  Sory   Diabaté ceux sont des personnes qui veulent le bien du football. Alors dire une position, je n’ai pas une position en tant que telle, je suis pour le football Ivoirien. Et je pense que ce sont des imminentes personnalités qui ont à eux tous, un parcours remarquable, moi je que j’ai à dire si jamais ça parviens à eux, c’est  qu’ils puissent s’entendent, s’asseoir discuter, parler parce qu’ils sont là pour le bien du football Ivoirien. Qu’ils puissent joindre leurs efforts pour travailler pour le bien du  football Ivoirien, travailler pour la Côte d’Ivoire. Parce qu’aujourd’hui on est bloqué ce n’est pas intéressant !  je pense qu’il faut s’asseoir, s’entendre et discuter. Travailler la main dans la main, je pense que cela peut aboutir à une bonne chose.

Un oubli ?

Ce que j’ai à dire c’est qu’aujourd’hui  le football est un sport qui rassemble, les jeunes  souvent venus de familles très modestes et s’occuper de ces jeunes nécessite beaucoup de moyens.

Je n’en ai pas assez et donc c’est pour cela que je lance un appel aux investisseurs et entreprises que le football est un grenier où il faut venir investir. Venir soutenir le football n’est pas venir  jeter son argent parce que c’est donner du travail, c’est de permettre aux jeunes de réaliser leurs rêves mais  aujourd’hui il faut le dire être directeur général c’est bien mais si on connait la Côte d’Ivoire partout dans le monde c’est à cause de Didier Drogba. Il faut dire que les entreprises aident les clubs, les accompagner, être regardant.

 Interview réaliser par Wyclef Jean