STATS: 1 138 vues
Présidentielle 2020: L’église catholique dit non au 3e mandat de Ouattara

Présidentielle 2020: L’église catholique dit non au 3e mandat de Ouattara

31 août 2020 1 Par Jean Claude Deli
L’église catholique par la voie de son  archevêque d’Abidjan le Cardinal  Jean Pierre Kutwa a donné sa position ce soir sur la continuation oui ou non de Ouattara qui veut briguer un 3e mandat.
“(…) Vous conviendrez avec moi qu’un environnement délétère n’augure rien de bon quant à l’organisation des élections. Comment, en effet, dans une ambiance perturbée par des récriminations et des malentendus autour des questions fondamentales, pourrait-on aller à des élections dignes de ce nom ? En vérité, la réconciliation est plus importante que les élections. Voilà pourquoi, il est totalement erroné de penser qu’il suffit d’organiser des élections, d’en déclarer un vainqueur, pour que les cœurs meurtris soient guéris et que la paix s’installe. L’un des moyens pour aller à la réconciliation, est le respect des lois que l’on se donne bien plus que les élections. C’est ici que la maxime latine prend tout son sens : « Dura lex, sed lex : la loi est dure mais c’est la loi ».
Cette pensée invite au respect de la loi même quand elle nous contrarie et va à l’encontre de nos intérêts du moment. Des explications des rédacteurs de la Constitution ont été suffisamment abondantes et partagées avec la population. De même, des communications par l’exécutif sur les sites officiels ont été faites pour expliquer la Constitution. A notre avis, il ne devrait pas avoir de lectures différentes, sources des affrontements actuels. Malheureusement la loi fondamentale de notre pays semble nourrir les violences, en ce que des écoles d’interprétations s’opposent et influencent la population qui s’engouffre dans des actes de revendications ou contre-revendications violentes. Pour ma part je crois que de tels conflits ne devraient pas avoir leur raison d’être.”
Monsieur Jean Pierre Cardinal #Kutwa, #Archevêque d’Abidjan [Extrait de son appel au respect du droit – 31 août 2020]