STATS: 205 vues
Mouvement consumériste Facaci : Alain Tahi part sans vraiment partir  avec la COC-CI en ligne de mire.

Mouvement consumériste Facaci : Alain Tahi part sans vraiment partir avec la COC-CI en ligne de mire.

5 mai 2023 0 Par Jean Claude Deli

La Fédération des Associations de Consommateurs Actifs de Côte d’Ivoire (FACACI) a changé de patron à l’issue du 3ème congrès de son histoire qui s’est tenu, hier jeudi 4 mai 2023, à la bibliothèque nationale sise au Plateau.

Le plus grand enseignement de ce congrès, c’est l’élection du nouveau président de son comité d’administration.

Candidat unique et donc élu à l’unanimité par acclamation, Hermann Doh succèdera à Alain Tahi à la tête de ladite fédération pour les 5 prochaines années. Au cours de cette transition en douceur, sinon de la passation de charge, le président sortant a mis en exergue l’esprit démocratique qui règne au sein de l’organisation.

« Je n’ai pas été candidat à ma propre succession afin de servir d’exemple de démocratie. Il faut montrer aux yeux du monde qu’en tant que président de n’importe quelle entité, nous ne sommes pas obligés de faire 2 ou d’accumuler les mandats. Il faut toujours avoir à l’esprit de laisser la place à une autre génération; cette jeune génération avec laquelle on a travaillé et donc préparée à la succession », a laissé entendre, Alain Tahi.

Quant au PCA nouvellement élu, il a félicité son prédécesseur et toute l’équipe dirigeante de la mandature passée pour les victoires obtenues.

« Les actions de l’équipe dirigeante sortante sont à saluer. Avec le leader Alain Tahi, les consommateurs ont obtenu une citoyenneté juridique qui n’existait pas. Par les campagnes de sensibilisation, les plaidoiries et autres actions de revendications, la loi comporte désormais en son sein, les huit droits des consommateurs », a rappelé Hermann Doh.

Par la même occasion, il a promis de poursuivre le noble combat en faveur des populations ; ce, après avoir étalé brièvement son programme.

Le nouvel homme fort de la FACACI n’a pas voulu se passer de l’expérience d’Alain Tahi, car pour lui, ça reste un leader charismatique, un guide. Pour ce fait, il l’a nommé sur place comme président d’honneur de la fédération. Une nomination rendue possible grâce aux nouveaux statuts et règlements issus du toilettage des textes.

Depuis la colline, son expérience continuera à servir les consommateurs du pays. Dans la main courante, d’aucuns lui attribuaient d’ailleurs les velléités de briguer la tête de la plus grande faîtière, c’est-à-dire la Confédération des Organisations des consommateurs de Côte d’Ivoire (COC-CI) actuellement dirigé par Jean-Baptiste Koffi.

VDB