STATS: 185 vues
Côte d’Ivoire ( hevéicole): Des jeunes producteurs debout face à des acheteurs Chinois véreux à Issia.

Côte d’Ivoire ( hevéicole): Des jeunes producteurs debout face à des acheteurs Chinois véreux à Issia.

6 novembre 2023 1 Par Jean Claude Deli

Depuis le samedi 4 novembre 2023 les jeunes producteurs  d’hévéa de la région d’Issia précisément de Tapéguia sont mécontents. Ils ont matérialisé cela par des actions concrètes sur le terrain.

Le torche brûle entre les producteurs d’hévéa et des acheteurs. Mais ce lundi 6 novembre la température est montée d’un cran, les jeunes producteurs d’hévéa sont très remontés contre une société Chinois. Pour cause,
le prix Apromac fixé n’est pas respecté par les acheteurs Chinois de Tapéguia. Selon le président de l’Ajamci ( association de jeunes agriculteurs modernes hevéicoles de Côte d’Ivoire ) M. ISSOUF  Camara qui revendique 1000 membres;

Les jeunes planteurs réclament justice

Les planteurs revendiquent le prix apromac , voici comment ça se passe, une fois que le prix apromac est fixé, sur les ponts usinés ils doivent appliquer ce prix.
Maintenant les autres petits ponts doivent payer le prix apromac moins 20 f . Aujourd’hui le prix apromac de novembre est de 317 f et le pont  BASCULE  de la société shoot Land kati des chinois à Tapeguia paye à 270f le kg d’hévéa . C’est ce qui a provoqué la colère des producteurs . C’est pourquoi ils ils revendiquent” a-t-il expliqué.

Voici l’homme qui achète au rabais l’hévéa à Issia

Selon un gréviste que nous avons joint au téléphone sin un point d’accord est trouvé d’ici 18 heures , l’Ajamci lèvera son mot d’ordre de grève.
La mafia Chinoise en branle à Tapéguia, a ce propos voici ce que disent les producteurs : ”Les producteurs ont fermé le pont le samedi 4 novembre . Et nous attendons actuellement les responsables des usines avec eux on va signer un protocole d’accord et ensuite aller voir le commandant de compagnie.
Les même chinois, à la pesée nous subissons des réfractions de ( 1 à 2 bidons ou 1 homme à la pesée vide) nous ne sommes pas d’accord avec ses pratiques” ont -ils martelé.
C’est vraiment triste de voir des producteurs d’hévéa se faire gruger comme cela à l’intérieur du pays précisément à Issia. Eux qui ont la plus petite paie dans les produits d’exportations de de la Côte d’Ivoire ( cacao 1000 frs/ kg , café 900 frs / KG).Il faut que l’Etat fasse quelque chose.

JC DELI