STATS: 110 vues
Côte d’Ivoire ( cherté de la vie) :L’Uri propose la réduction du budget de souveraineté du Président de la République.

Côte d’Ivoire ( cherté de la vie) :L’Uri propose la réduction du budget de souveraineté du Président de la République.

7 septembre 2022 0 Par Jean Claude Deli

La conscience Ivoirienne à tenu une conférence ce mercredi 7 septembre 2022 à l’hôtel Assanvon à Yopougon. Et elle compte reprendre le combat là où l’a laissé dame Pulchérie Gbalet.

La cherté de la vie à la peau très dure en Côte d’ Ivoire . C’est pourquoi la société civile qui est le porte- étendard de la population n’ est pas restée les mains mortes malgré les emprisonnements….

L’ Urgences Ivoiriennes ( Uri) a dénoncé autour du thème : « La société civile Ivoirienne face à la cherté de la vie » les réalités que vivent les Ivoiriens au quotidien. Il faut dire que cette conférence s’est déroulée autour de quatre(4) grands axes selon le conférencier M. Cyril Djehi de l’ Ong pro- Côte d’Ivoire. A savoir “en 1ere étape nous établirons le faits de la cherté de la vie en Côte d’Ivoire, 2e étape nous évoquerons les solutions préconisées par l’État et ses insuffisances. Troisièmement Uri proposera des solutions pour faire baisser le coût de la vie. Et enfin nous indiquerons les dispositions de la société civile Ivoirienne. » a-t-il indiqué.

Il faut dire que les différentes hausses des salaires des fonctionnaires et des agents de l’État par le chef de l’État depuis la fin du mois d’aout dernier n’ ont pas profité à tout le monde à souligné Uri. Sur une population de 29 millions d’habitants, elle a profité à 350 mille agents de l’ État et fonctionnaires soit 1% de la population. Pourtant la réalité sur le terrain est palpable. Pour corroborer leurs propos les membres de l’Uri ont donné des exemples concrets.

Le carburant : le super coûtait 615 frs, il est passé à 635 frs puis à 735 frs ce jour. Autre exemple le sable coûtait auparavant 50 mille un chargement. Aujourd’hui il coûte 85.000frs, le ciment est passé de 60. 000 frs la tonne à 100.000 frs ce jour. Les exemples sont légions.
Pour eux , l’État expliquerait cela par la défiance de l’ offre, les nombreuses taxes etc..
Comme solutions les membres de la sociétés civiles demandent la réduction du budget de la souveraineté  du Président de la République Alassane Ouattara de 342 Milliards à 60 milliards, réduction aussi des coûts des produits de premières nécessités , augmentation de 3% les salaires au privé, augmentation du Smig à 100%, c est à dire de 60.000 francs à 120.000 francs, supprimer les frais des inscriptions en ligne, plafonner les inscriptions des étudiants dans le privé à 20.000 frs.
Le conférencier M. Cyril Djéhi de l’Ong pro- Côte d’Ivoire, a décrié le fait que les membres de la société civile soient souvent réprimés et mis en prison. Il a cité le cas de Pulchérie Gbalet actuellement en prison et celui de Samba David .
Pour clore l’Uri projette une grande manifestation en lieu clos le 8 octobre prochain à Kouté. Pour ce faire l’Uri invite tout le monde y compris les partis politiques ,les syndicats … pour s ‘approprier ce combat de lutte contre la cherté de la vie.
Signalons que le ministre Dosso Charles Rodel secrétaire général adjoint du PPA-CI chargé de la société civile était présent à cette conférence de presse.

Jc Deli