STATS: 158 vues
Côte d’Ivoire ( ambassade d’Arabie Saoudite): Entretien avec SEM Saad Bin Bakheat AL-QATHAMI, Ambassadeur d’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire , Il parle de la coopération, de la vision 2030 et des projets humanitaires.

Côte d’Ivoire ( ambassade d’Arabie Saoudite): Entretien avec SEM Saad Bin Bakheat AL-QATHAMI, Ambassadeur d’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire , Il parle de la coopération, de la vision 2030 et des projets humanitaires.

22 septembre 2023 0 Par Jean Claude Deli

Dans cette interview, SEM Saad Bin Bakheat AL-QATHAMI, Ambassadeur d’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire, partage ses perspectives sur la coopération bilatérale, la vision 2030, et les projets humanitaires visant à renforcer les liens entre les deux nations.

 

Le Royaume d’Arabie Saoudite  au début du siècle dernier était composé de provinces et de régions distinctes, et le Roi Abdulaziz bin Abdul Rahman AL SAUD est entré à Riyad en 1902 pour restaurer le règne de ses Pères et grands-pères. Il a remporté la victoire et a continué à unifier les régions et les tribus dispersés. Ainsi, l’unification du Royaume d’Arabie Saoudite a été annoncée au 23 septembre 1932. Nous célébrons à ce grand jour, le quatre-vingt-treizième anniversaire de l’unification de la patrie par son peuple sous la direction du Roi Abdulaziz bin Abdul Rahman – que Dieu lui fasse miséricorde.

Cette célébration est accompagnée de nombreux sentiments, il y a de la fierté pour le passé de nos Pères et grands-pères, de la fierté pour ce que nous avons réalisé jusqu’à présent, et le présent prospère où, nous sommes devenus l’un des pays développés. Et nous regardons l’avenir avec détermination et une volonté qui ne connaît pas l’impossible à travers la Vision 2030, initiée par Son Altesse Royale le Prince Mohammed bin Salman bin Abdulaziz AL SAUD, Prince héritier et Président du Conseil des Ministres, sous la direction du Serviteur des deux saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz AL SAUD – que Dieu les protège -, notre devise pour cet anniversaire est « Nous rêvons et réalisons ».

Comment se portent les Relations entre Le Royaume de l’Arabie Saoudite et La République de Côte d’Ivoire ?

Sem Saad Bin Bakheat partage ses perspectives sur la coopération bilatérale, la vision 2030, et les projets humanitaires visant à renforcer les liens entre les deux nations

Les relations entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la République de Côte d’Ivoire ont débuté en 1985, et elles ont caractérisées par le respect mutuel et la coopération dans plusieurs domaines. Et depuis l’accession du Son Excellence le Président Alassane Ouattara à la Magistrature suprême en Côte d’Ivoire en 2011, ces relations ont pris une tournure positive et ont connu de nombreux développements. Et la coopération entre les deux pays s’est accrue grâce à la coordination et à la conversion de positions politiques de deux pays sur les questions d’intérêt commun, et à travers l’échange de soutien au sein des organisations internationales.

Le Royaume a financé de nombreux projets de développement et fourni de nombreuses aides d’urgence, de nombreux étudiants ivoiriens ont reçu et continuent de recevoir des bourses d’étude dans les Universités saoudiennes. Il accueille, chaque année, des pèlerins ivoiriens et des Visiteurs de la Sainte Mosquée de la Mecque et celle du Prophète (SAW) à Médine. Cette année 2023 a vu l’inauguration de l’initiative de « la Route de la Mecque » à l’aéroport d’Abidjan. Cette initiative a marqué un changement majeur dans la coopération entre les deux pays frères. Le gouvernement de Côte d’Ivoire a également soutenu la candidature du Royaume pour abriter, dans la ville de Riyad, l’Exposition Universelle « Expo 2030 ». C’est l’occasion de traduire ma gratitude à Son Excellence Monsieur le Président Alassane OUATTARA et au Gouvernement de Côte d’Ivoire pour ce soutien.

Le Conseiller à la Cour Royale SEM Ahmed Bin Abdulaziz KATTAN, Émissaire du Roi d’Arabie Saoudite, Sa Majesté Salman Bin Abdelaziz AL SAOUD, était à Abidjan récemment. Il a été reçu par le Président de la République Alassane OUATTARA. Quels messages pouvez-vous communiquer à l’opinion nationale, suite à cette visite ?

Oui, Son Excellence Monsieur le Conseiller à la Cour Royale a été reçu en audience par Son Excellence Monsieur le Président Alassane OUATTARA. Il lui a transmis les salutations du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz AL SAUD et celles du Prince héritier, Président du Conseil des Ministres, Mohammed bin Salman AL SAUD -que Dieu les protège-. il lui aussi exprimé l’intention d’Arabie Saoudite d’organiser le premier sommet saoudo-africains et le cinquième sommet arabo-africain les 10 et 11 novembre prochains. Monsieur le Conseiller à la Cour Royale a également transmis les remerciements du gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite au Président de la République et au Gouvernement ivoirien pour leur soutien à la candidature du Royaume à L’EXPO 2030. Des sujets d’intérêt commun ont également été abordés, dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays dans tous les domaines. Le Président Alassane OUATTARA a donné son accord de principe à participer aux sommets sus-indiqués et à rencontrer le Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz AL SAUD et le Prince héritier Mohammed bin Salman, -que Dieu les protège-. C’était en présence de S.E.Mme la Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora et S.E.M. le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, Fidel SARASSORO.

Le royaume d’Arabie Saoudite accueille du 10 au 11 Novembre 2023, le 1er Sommet Saoudo-Africain, et le 5ème Sommet Arabo-Africain. Qu’est-ce que l’Afrique en général, et principalement la Côte d’Ivoire, peuvent attendre de ces deux Sommets ?

L’accueil par le Royaume du Sommet saoudo-africain, qui se tiendra pour la première fois, découle de la volonté des sages Dirigeants – que Dieu les protège – de consolider les relations et renforcer le partenariat avec tous les pays du continent africain, ainsi que le cinquième Sommet arabo-africain, qui vise à renforcer la coordination, le travail conjoint entre les pays arabes et les pays africains, trouver des moyens de règlement des crises, relever de multiples défis, améliorer le niveau de partenariat entre les deux parties et développer le programmes de travail dans divers domaines politiques, économiques, sociaux et culturels.

Excellence, dans l’évolution du Royaume, quelle est la place actuelle de la femme ?

Le dossier de la femme a reçu une attention particulière de la part du gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite, en consacrant l’un des objectifs de la Vision 2030 du Royaume et de ses programmes à assurer une participation accrue des femmes au marché du travail. De ce point de vue, les démarches des femmes saoudiennes vers l’autonomisation se sont accélérées grâce à la promulgation de nombreuses décisions, lois et réglementations qui renforcent leur position dans la société. Ainsi, la femme est devenue une partenaire efficace du développement au plan local dans tous les domaines. La gouvernance sage du Royaume sous le leadership du Serviteur des deux saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz et du Prince héritier Mohammed bin Salman, croient au rôle de développement que jouent les femmes au renforcement de l’économie nationale, aux plans du développement. Le Royaume a enregistré 80 points sur 100 dans le rapport de la Banque Mondiale sur les femmes, les affaires et la Loi pour l’année 2022, le positionnant ainsi parmi les pays leaders en matière d’autonomisation des femmes.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est Tariq Makkah, et l’intérêt de ce programme ?

L’initiative « Makkah Road – la Route de la Mecque » fait partie de la Vision 2030 du Royaume, notamment le programme « Servir les Hôtes d’Allah ». L’objectif de cette initiative est d’accueillir les pèlerins et finaliser les procédures de leur départ sur place, ici en Côte d’Ivoire en toute facilité. Commençant par la délivrance électronique des visas et la prise des caractéristiques vitales, jusqu’à l’accomplissement des procédures de passeport après vérification. Répondre aux exigences sanitaires et trier les bagages selon les modalités de transport et de logement en Arabie Saoudite. Dès leur arrivée, les Pèlerins se rendent directement à leurs lieux de résidence soit, à la Mecque ou à Médine. Tandis que les services compétents sont chargés de livrer leurs bagages à leur lieu de résidence. Cette initiative a été mise en œuvre en Côte d’Ivoire lors du Hadj de l’année dernière, 1444h, en tant que septième pays auxquels l’initiative a été mise en œuvre, jusqu’à présent. Gloire à Allah, ça été un grand succès. J’en profite pour exprimer mes remerciements au Serviteur des Deux Saintes Mosquées et à Son Altesse Royale le Prince Héritier, que Dieu les protège, pour la mise en place de cette initiative aux profit des Pèlerins de Côte d ‘Ivoire, les Hôtes d’Allah le Clément. J’adresse également mes sincères remerciements à Son Excellence Monsieur le Président Alassane OUATTARA pour son soutien qui a permis la réussite de l’initiative. Je voudrais également adresser mes gratitudes à Son Excellence Madame la Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora et à Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité qui ont contribué au succès de cette initiative.

Quelles sont les Perspectives de Tariq Makkah (la Route de la Mecque) pour La Côte d’Ivoire ‘’Nous envisageons avec tous les efforts, renforcer les relations entre les deux pays, sur la base du rôle humanitaire et pionnier du Royaume d’Arabie Saoudite auprès de la communauté internationale dans diverses parties du monde, et de son rôle pionnier dans le monde islamique.’’

Nous attendons avec impatience la poursuite de la mise en œuvre de cette initiative en Côte d’Ivoire, et des procédures sont en cours, actuellement, pour la signature d’un protocole d’attente entre l’Arabie Saoudite et la Côte d’Ivoire à cet égard.

Excellence, la contribution du Royaume au développement de la Côte d’Ivoire n’est plus à démontrer. Va-t-on assister à un renforcement de cette contribution ?

Les relations entre les deux pays sont actuellement excellentes. Je bénéficie de tout le soutien et d’accompagnement dans accomplissement de ma mission, que ce soit de la part des Responsables du Royaume ou ceux de la Côte d’Ivoire, et j’espère que les relations connaîtront des sursauts dans de nombreux domaines, et les deux pays disposent davantage d’opportunités de coopération. Par exemple, il existe des domaines d’investissement, que ce soit dans le secteur agricole, industriel, commercial et touristique. Il existe, entre les deux pays, également une coopération dans les domaines de lutte contre le terrorisme, la corruption, et dans le domaine de la culture et bien d’autres domaines.

Parmi les actions fortes de l’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire figurent l’organisation du Pèlerinage et de la Oumrah à la Mecque, ainsi que des Dons de Dattes à la Communauté Musulmane. Quels sont vos projets pour le renforcement de la coopération entre les deux pays ?

Nous envisageons avec tous les efforts, renforcer les relations entre les deux pays, sur la base du rôle humanitaire et pionnier du Royaume d’Arabie Saoudite auprès de la communauté internationale dans diverses parties du monde, et de son rôle pionnier dans le monde islamique. Concernant le domaine du développement, une délégation du Fonds Saoudien pour le Développement a récemment rencontré des Responsables du Ministère de la Plan et du Développement en Côte d’Ivoire, en de suivre les projets existants du Fonds. Le programme du Centre Roi Salman pour les Secours et l’Aide humanitaire se poursuivent également en Côte d’Ivoire et l’Ambassade est en contact permanant avec ces deux organes qui font des actes formidables.

La Mosquée SALAM du Plateau est l’un des édifices emblématiques en Côte d’Ivoire. Quels sont vos projets pour le maintien de ce statut de cette Mosquée ?

Oui, le Serviteur des Deux Saintes Mosquées et Son Altesse Royale le Prince héritier, que Dieu les protège, ont donné leur autorisation pour l’octroi d’un montant d’environ 2.900.000 dollars US (Deux Millions Neuf Cents Mille dollars us) pour l’achèvement des travaux de à la grande Mosquée Salam du Plateau, et je remettrais bientôt ledit montant, s’il plait au bon Dieu.

L’un des projets majeurs du Gouvernement ivoirien est de mettre un Logement à la disposition de chaque Ivoirien. Avez-vous des projets dans ce sens ?

Sous la direction du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz AL SAUD, la Vision 2030, a été élancée par Son Altesse Royale le Prince Héritier, Mohammed bin Salman bin Abdulaziz, Président du Conseil des Ministres, pour être une feuille de route en vue de renforcer les atouts du Royaume, à savoir : son emplacement stratégique, sa force d’investissement et sa position dans le monde arabe et islamique. La Vision 2030 du Royaume a également posé des bases solides pour le rayonnement de l’Arabie Saoudite. Elle a commencé à mettre en œuvre des réformes sans précédent qui ont inclus le secteur public et tous les aspects de secteurs économiques et sociaux. Le Royaume œuvrera davantage pour permettre aux citoyens et aux entreprises de bénéficier, au mieux de leur potentiel, et de diversifier aussi l’économie, en soutenant le contenu local et en créant des opportunités de croissance innovantes, renforcées par un environnement favorable aux investissements locaux et étrangers.

Interview réalisée avec la RTI, TV ALBAYANE, et FRAT/MAT