STATS: 531 vues
Politique  nationale  Blé Goudé sort de sa réserve, ‘’Je suis rentré en prison nu’’

Politique nationale Blé Goudé sort de sa réserve, ‘’Je suis rentré en prison nu’’

27 mars 2019 0 Par Jean Claude Deli

C’est ce mercredi 27 mars 2019 que le génie de Kpô , le patron de la galaxie patriotique , l’ex ministre de la jeunesse s’est adressé en homme libre à tous les Ivoiriens sans clivage. Il a  appelé  au calme et l’apaisement. Blé Goudé a demandé aux Ivoiriens de soustraire en eux tous esprits de vengeance et  revanche. Quelques extraits de son adresse.

‘’Mes chers compatriotes, Le 1er février 2019 à 19 heures les portes de la prison sont ouvertes pour Laurent Gbagbo et moi. Aujourd’hui je peux m’adresser à vous en homme libre .pendant ces longues années de détentions j’ai sans cesse pensé à vous. A tous ceux qui me sont chers ainsi que ce que nous avons en commun notre pays.si le fil du dialogue a été rompu par les circonstances que vous savez rien de vos questionnements relatifs à l’avenir de notre nation ne m’ont échappé pas plus que les douleurs qui vous ont affligées et qui  continue malheureusement de nous habiter encore. Savoir jeter un voile de paix sur l’avenir. Notre avenir que nous sommes obligés  de réinventer ensemble… ça se voit que je renoue avec vous tous sans exclusion quelqu a été votre opinion, que vous ne m’avez jamais accablé placé par …je suis heureux de me retrouver en votre compagnie en homme libre. Un pays balloté, martyrisé par une tempête si féroce et interminable.

 

Ne pas se laisser gagner par la rage de la haine.ICI et maintenant mon message est un message d’apaisement, ce que dicte mon cœur, c’est de vous dire toute mon affection. En vous l’exprimant  je vous rang qu’une infine partie. Je suis rentré en prison nu , j’en sors le cœur en paix , rempli de plein d’amour…Dans cette séquence remercier la diaspora africaine et ivoirienne ces gens formidables qui nous ont apporté leur soutien..Merci…mille fois merci……reconnaissance… merci mille fois… effort fourni, sacrifice consenti. Chers frères aussi cruel qu’à été l’épreuve que notre pays a vécu  fidele à mon engagement de n’est plus être du mauvais côté de l’histoire…je n’encourager aucune tentation de vengeance ou de référence.

Ni aucune velléité de revanche par ce qu’en définitif, de vengeance en vengeance, de revanche en revanche cela ne fera que précipité notre pays dans l’abime dans le chaos. Bref dans un  déclin irréversible. En revanche je suis disposé à encourager  toute initiative en faveur de l’édification d’une société qui sache tirer les leçons de son passé douloureux. Pour moi même si les circonstances de l’histoire nous ont imposées  cette crise qui a occasionné le retardement de notre pays et qui continue d’endeuiller de nombreuses familles, nous ne sommes pas obliger de prolonger ce conflit. Mais nous nous société qui avance, les pays qui engrangent …sont ceux savent tirer les enseignements, tous les enseignements des événements douloureux qui jalonnent leur histoire forgent leur communauté de destin, chers compatriotes mon engagement pour la paix et la réconciliation n’obéit ni à une démarche intéressée, ni une tactique politicienne, il est sincère.

 

Au regard de notre société chaque jour les murs de méfiance gagnent en hauteur et épaisseur, le fossé social continue de se creuser  avec une obstination que rien ne semble arrêter. Et manifestement vous semblez à nouveau habiter  par la peur. Cette grande hantise qui  accompagne les processus électoraux  semble encore de retour. Est-ce fatalité ? Absolument pas…

Nb : Chapeau et retranscription Jc Deli