STATS: 106 vues
Passage du Cfa à l’ Eco :   A bât le CFA! vive le CFA!

Passage du Cfa à l’ Eco : A bât le CFA! vive le CFA!

22 décembre 2019 0 Par Jean Claude Deli
Les observateurs de la CEDEAO  voient autrement ce qui se passe  dans le passage du CFA à ECO ou EC.
Il semble que quelque chose ne va pas dans la communication sur le sujet. A quel titre le président ADO peut-il faire une telle annonce sans la présence des autres chefs d’Etat de l’UEMOA, comme si la décision revenait à lui et Macron seulement? Pendant que les autres présidents réunis à Abuja parlent d’un changement du CFA en EC qui concerne les 15 pays de la CEDEAO, ADO il parle de CFA à ECO pour les 8 pays de l’UEMOA, et en fait l’annonce lors d’une rencontre bilatérale Côte-d’Ivoire-France.
Il n’est pas exclu qu’il y ait des querelles de leadership entre dirigeants de la sous-région sur la gestion du dossier car les enjeux ne sont pas les mêmes pour chaque pays. Cependant, comment les Présidents du Burkina Faso, du Niger et du Mali qui étaient à Abuja et non à Abidjan vont-ils réagir si jamais les clauses ne sont pas les mêmes selon que c’est la CEDEAO ou l’UEMOA l’ancrage? La France s’accroche-t-elle à ADO pour faire passer au niveau de l’UEMOA ce qui a été rejeté par les 15 pays de la CEDEAO?
Ce qui est sur, Macron n’a pas sorti le grand jeu avec Brigitte pour venir fêter son anniversaire à Abidjan pour rien. le but de la visite de Macron est d’utiliser Alassane Ouattara d’anticiper sur le projet de changement de monnaie.Premièrement si seulement les 8 pays qui utilisent le FCFA sont encore ensemble pour l’ECO la France pourra toujours contrôler l’économie de ces pays comme elle fait avec le FCFA. Mais si l’ECO est étendu au 15 ou 16 pays de la CEDEAO ça sera la catastrophe pour les relations coloniales France-afrique.
Deuxième le Ghana, le libera, le Nigeria ne permettront pas à la France de s’ingérer dans cette banque qui va distribuer et géré. Troisième pour l’impression des billets le Nigeria et le Ghana sont déjà imprimeur de billets.Quatrièmement le terrorisme ce n’est pas en côte d’ivoire. Cinquièmement c’est au Niger,mali, et Burkina. Cinquièmement le président français Macron est en mission économique pas pour le terrorisme. c’est une visite voilée.L’Euro est utilisé par 28 pays,pourquoi Ouattara et Macron veulent que l’ECO soit pour les ex colonies françaises? Au lieu de l’EC qui sera utilisé par 15 pays.
Marius Yabi