STATS: 164 vues
Crise à l’Africa sports d’Abidjan Voici ce que Bally reproche à Vagba  – Ces ambitions pour l’Africa

Crise à l’Africa sports d’Abidjan Voici ce que Bally reproche à Vagba – Ces ambitions pour l’Africa

29 mars 2019 0 Par Jean Claude Deli
La crise à l’Africa sports d’Abidjan est loin d’être terminée. Après le départ de plusieurs dirigeants, le 1er vice-président Bally Antoine s’est auto proclamé président.
Au cours d’une conférence de presse animée en marge de la cérémonie d’inauguration du complexe hôtelier de Totodrou, Bally Antoine a expliqué les détails de la crise.  « Vous savez tous ce qui est passé après le match contre la Soa. Ce n’est pas digne d’un clubs comme l’Africa sports. Si j’étais Vagba, je démissionnais après ce match. La gestion de Vagba est catastrophique. La maison des oye est entrain de brûler. Parmi tous les vice-présidents je suis le seul qui suis resté avec Vagba. J’ai voulu calmer le jeu et l’aider à rehausser l’image de notre club. Mais rien n’y fit », introduit il.
Et de poursuivre :  « Nous avons lutter cors et âme pour prendre les reines de l’Africa. Nous avons promis aller loin ensemble. Mais tout ce que nous avons promis. Nous devions créer une société de gestion mais rien. Les salaires et les primes des joueurs impayés, 29 supporters seulement pour un club comme l’Africa, 11 entraîneurs en 5 ans. Nous sommes mal placé en championnat. Les joueurs sont démotivés et ne veulent plus joué. Non je ne peux pas regarder l’Africa mourir ainsi ». Selon le commandant Bailly Antoine la priorité des priorités est de sauver la gestion de la saison en ligue 1.  « Il faut d’abord sauver la saison en jouant à fond les 6 matchs restant. Après avoir sauvé la saison nous allons chercher à reconstruire notre maison et lui donner le niveau qu’elle mérite », insisté il. Terminant l’actuel vice-président des verts et rouge a rassuré les supporters et les membres associés dans sa lutte pour redorer le blason et faire oublier la gestion catastrophique de Vagba.  « J’ai passé toute ma vie à l’Africa. Le véritable problème à l’Africa ce sont des problèmes de personne. À part Zinsou l’Africa n’a pas eu ce président qui a l’amour véritable du club. J’ai investit et je continuerai d’investir dans ce club. Je vais montrer aux yeux du monde que je suis un gagneur. L’Africa va rependre sa place dans le panthéon du foot ivoirien », conclut il.
 
DBM
(District des montagnes) 
Photo: