STATS: 444 vues
Cpi : Libération de Gbagbo est devenue une affaire de ‘’Solé na placali Domou’’(un jeu).

Cpi : Libération de Gbagbo est devenue une affaire de ‘’Solé na placali Domou’’(un jeu).

19 mai 2020 0 Par Jean Claude Deli

La Cour Pénale Internationale ne veut pas lâcher Gbagbo maintenant. Cela fait une décennie que ce père de famille est dans les griffes de cette nébuleuse.

C’est quel jugement qui prend tant de temps si ce n’est que pour voir Gbagbo mourir dans les geôles de la communauté internationale se plaignent certains Gors. Le jugement de Gbagbo est devenu ‘’ Solé Na placali Domou’’. Un jeu d’enfant en langue malinké. Et depuis des lustres nous sommes dans ce sale jeu , où Gbagbo commence à prendre sérieusement de l’âge.

Cette crise de 2010 n’a été faite seule. Gbagbo avait en face de lui des adversaires multiformes et coriaces qui ont finalement eu raison de lui ce 11 avril 2011. Il a été déporté à Korhogo puis à Haye au Pays Bas dans des conditions inhumaines. Un jugement a été fait et Gbagbo le fils de Koudou Zêpê l’a emportée 15 janvier 2020 tranquillement devant des centaines de témoins de l’accusation payés aux frais du contribuable Ivoirien. Malgré cela les avocats de la défense les a envoyé revoir leurs copies.

Bref aucune charge n’est retenue contre Gbagbo et Blé Goudé et depuis Gbagbo ne peut (jouit de sa liberté entièrement. Il vit une liberté sous condition en Belgique.

Pourquoi ?

Simplement parce que la Procureure Bensouda se délecte de la souffrance de ce vieil homme. Le dernier procès qui devrait sonner le glas de la souffrance totale du Woody de Mama prévu ce 27 mai 2020 a été annulé pour des raisons sanitaires (Covid-19) et d’humeurs (procès sans la présence dans les box les principales accusées).

Entre temps le pouvoir d’Abidjan gagne en temps. Surement que cette opinion qui pensent que la libération de Gbagbo se trouve à Abidjan n’a pas tord. Un procès qui dure une décennie c’est trop !!!!!

Koudou Jean.