STATS: 46 vues
Côte d’Ivoire [Revendications sociales ] : Les syndicats muets comme des carpes

Côte d’Ivoire [Revendications sociales ] : Les syndicats muets comme des carpes

11 mai 2022 0 Par Jean Claude Deli

La fête du travail du 1er mai dernier à été marquée par un fait inhabituel.

Non seulement le chef de l’ État lui-même était hors du pays donc absent mais les travailleurs ont décidé de faire une trêve. Les 75 syndicats que compte la fonction publique ont choisi de ne pas exister. Mieux de ne rien dire face aux souffrances des travailleurs. La cherté de la vie est venue plomber le peu d ‘espoir qu’ avaient quelques fonctionnaires . Les indices salariales face à la flambée des prix sur le marché restent insignifiants. L’allocation familiale reste inchangée depuis des décennies. Il est de toujours 2500 frs par enfant. Les primes de transports pour les travailleurs en villes comme en zone rurale sont maigres. L’ État continue de prélever la contribution nationale sur le même salaire , l’ Igr très costaud appauvrit d’ avantage les travailleurs de l’ État. Face à toutes ses revendications les syndicats ont décidé d’appliquer la loi de l’ omerta . C est pourquoi certains syndiqués les accusent de corrompus. Les contractuels dans le secteur de l’éducation continuent de broyer le noir. Nous espérons que demain s il n’est pas trop les syndicats se réveilleront.

Kpan Lavrov