STATS: 55 vues
Côte d’Ivoire : Interdiction du stade champroux à l’opposition, le pouvoir procède encore à des intimidations

Côte d’Ivoire : Interdiction du stade champroux à l’opposition, le pouvoir procède encore à des intimidations

10 septembre 2019 0 Par Jean Claude Deli

A peine l’opposition a annoncé un giga meeting pour ce 14 septembre 2019  au stade Champroux à Marcory que les affidés de ce régime brandissent déjà un refus catégorique.

L’opposition Ivoirienne auréolée par la présence du Pdci est une grosse machine qui fait peur à Ouattara. Pour cela, on l’empêche de ‘exprimer par tous les moyens. Du moins c’est ce que constatent les observateurs de la scène politique. Pour eux tout cela consiste à freiner l’élan de cette force mise sur pied à Paris par Bédié et Laurent Gbagbo dont le seul objectif est la reconquête du pouvoir en 2020. Car l’on ne comprend pas  comment, on peut refuser un stade à des gens qui ont besoin de s’exprimer. C’est ce que le ministre du sport Danho Paulin, un ancien membre du Pdci qui a fondu dans le Rhdp unifié vient de faire.

Il vient de faire de deux poids deux mesures. Car il n’ya pas longtemps que  le stade Félix Houphouët aussi en pleine réfection a été accordé aux Chinois de Yorobo pour l’organisation de ses funérailles. Alors pourquoi ne pas faire la même chose  pour les militants de l’opposition qui réclament le stade Champroux de Marcory pour s’exprimer ce 14 septembre 2019, date qui se situe à deux jours de libération totale de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé. De toutes les évidences les militants du Fpi et du Pdci-Rda ne renonceront pas à ce meeting car ils comptent trouver un autre espace pour s’exprimer.

K.J