STATS: 122 vues
Côte d’Ivoire ( culture ): 2e édition du salon du livre de Cocody, La commissaire générale Christiane Djahué  plaide pour espace dédié aux hommes de culture de Cocody

Côte d’Ivoire ( culture ): 2e édition du salon du livre de Cocody, La commissaire générale Christiane Djahué  plaide pour espace dédié aux hommes de culture de Cocody

25 mars 2022 Non Par Jean Claude Deli

L’Institut Insaac à Cocody a servi de cadre au lancement de la 2é édition du salon du livre de la ladite commune le jeudi 24 mars 2022.

Les éditeurs et les acteurs du livre étaient tous et tous présents à cette cérémonie d’ouverture. Dans la salle Bitty Moro a eu lieu une série d’allocutions avant d’aller sous les stands.
Le Pco de la cérémonie n’a pas manqué de remercier ses nombreux partenaires avant de dire les différents aspects de la cérémonie qui sa composée de conférence débat, d’exposition de livres , de café-littéraire . A cela s'”ajoute des concours de dictée , de lecture etc..
Il a signalé aussi que le thème de cette année est :” La lecture comme puissance arme contre la baisse du niveau scolaire” et pour sous- theme:” livre et citoyenneté”.
A sa suite Mme la commissaire générale du salon a pris la porte. Christiane Djahué dans son plaidoyer s’est plaint du fait qu’une grande commune comme Cocody ” ne possède pas encore de bibliothèque , d’un salle dédiée à la culture.
Pour le représentant du maire , ce salon sera un meilleur apport dans l’éducation des grandes masses…et va inculquer aux enfants le gout de la lecture.
La marraine Marie Agathe Amoikon quant à elle s’est réjouit de sa présence et a encouragé les promoteurs de ce salon.

LE MINISTRE DE LA RECONCILIATION KKB PARRAIN DE LA CEREMONIE

Celui qui a eu le plus long discours a été le ministre de la réconciliation, le parrain de la cérémonie le ministre KKB.
il a d’emblé établi le lien entre la réconciliation et livre et le peuple. Pour lui la lecture nous permet de réduire la méfiance entre nous.” Par nature l’être humain se méfie de ce qu’il ne comprend pas.” a-t-il revelé. ” Nous devons nous comprendre (…) car la réconciliation est une puissante arme pour changer le monde. J’ai besoin de tout le monde pour y arrivé car seul , je ne peux pas” a -til conclu. Après son discours le ministre a ouvert la 2e édition du salon du livre de Cocody.
Wyclef Jean