STATS: 56 vues
Côte d’Ivoire : Cacao culture le reportage de la chaîne Française ‘’Antenne 2’’ porte un coup dur au cacao Ivoirien, celui-ci serait visé par un embargo Américain

Côte d’Ivoire : Cacao culture le reportage de la chaîne Française ‘’Antenne 2’’ porte un coup dur au cacao Ivoirien, celui-ci serait visé par un embargo Américain

9 août 2019 0 Par Jean Claude Deli

Le vent tourne en la défaveur du Rdr actuellement. Rien ne leur réussi. Même Bensouda qui a été mandaté pour clouer au pilori Gbagbo à la Cpi a jeté l’éponge. Pis elle    a été accusée de crime contre l’humanité dans son pays la Gambie.

 En effet cette dame en tant que ministre de la justice dans son pays a  aidé le Président Yaya Jameh dans les exactions contre la population. Aujourd’hui elle est très acculée. A ses déboires du Rdr , il faut ajouter une nouvelle qui vient se greffer aux anciennes. Des sénateurs Américains  Sherrot Brown et Ron Wyden qui ont fait appel à l’embargo du cacao Ivoirien et du chocolat qu’il produit.

 Ils sont allés plus loin pour donner des preuves tangibles de leur affirmation.  Ils ont des preuves accablantes selon lesquelles la récolte du cacao Ivoirien dépend du travail forcé des enfants. Pour cette raison, ont-ils déclaré, ce cacao devrait être interdit d’atteindre le marché Américain (Washington Post du 7 août 2019) des enfants. Signalons que cette même arme que Ouattara a utilisée en 2010 pendant la campagne électorale   contre Gbagbo en l’accusant avec des Ongs bidons que le gouvernement de Gbagbo tôlerait le travail des enfants dans les cacao cultures. Aujourd’hui cela le rattrape. Comme le dit un adage Ivoirien ‘’lorsque vous crachez  en l’air attendez vous à ce que cela vous retombe sur le visage’’. C’est ce qui est arrivé à Ouattara si jamais le gouvernement Américain interdisait la vente du cacao Ivoirien sur son sol. Le malheur n’arrivait jamais seul, il faut dire que le reportage de la chaine Française ‘’Antenne 2’’ a porté un coup d’accélérateur contre la probable interdiction de la vente du cacao sur le marché Ivoirien. Avec tout ce qui précède, on peut dire que la communauté internationale a commencé à lâcher Ouattara. Après l’Amérique à qui le prochain tour ?

K.J