STATS: 274 vues
Boom économique : Pourtant les Ivoiriens sont en tête du peloton des demandeurs d’Asile en France

Boom économique : Pourtant les Ivoiriens sont en tête du peloton des demandeurs d’Asile en France

14 juin 2018 0 Par Jean Claude Deli

Les statistiques des Ivoiriens demandeurs d’Asile dans le monde ne sont guerre reluisantes.

Selon le Directeur de l’immigration M. Didier Leschi. Les Ivoiriens représentent  68 %  de tous les demandeurs d’asile en direction de la France. C’est-à-dire sur 100 migrants demandeurs d’asile 68 sont des Ivoiriens. Ce qu’ils ne comprennent pas.

Pourtant la Côte d’Ivoire est présentée par les autorités Ivoiriennes comme un pays en plein boom économique. Le vice-président M. Daniel Kablan vient de le confirmer encore dans la presse : « Les jeunes disent qu’on ne mange pas la croissance, mais s’il n’y a pas la croissance, il n’y a pas à manger. On l’a vu la période difficile, entre 2000 et 2010, croissance négative. On a vu toutes les souffrances.

Notre pays a ainsi réalisé des performances remarquables qui le classent parmi les 5 premières économies dans le monde(…) » dixit le vice-président. Vu ce qui précède, nous ne savons pas s’il faut en rire ou en pleurer. Mais là où il y’a le hic c’est que l’ancien Président de la République Laurent Gbagbo qui était traité de tous les noms d’oiseaux, arrivaient à rassembler les Ivoiriens malgré un pays qui était divisé en deux du fait de la rébellion.

Les Ivoiriens risquaient moins leurs vies ailleurs. Aujourd’hui le flux d’immigrants Ivoiriens fuyant la Côte d’Ivoire d’Alassane est inquiétant.

Tunisie : La nouvelle voie des migrants vers l’Europe.  Le jeudi  7 juin  2018, un bateau contenant des migrants africains a fait naufrage sur les côtes Européennes. Des compatriotes au nombre de neuf (9) y ont laissé leurs vies. En plus de  ce fait un autre bateau baptisé ‘’Aquarius’’ fait le ping-pong entre la France et l’Italie cherchant où accoster. Pis  dans ce bateau de 659 migrants, 10% sont les Ivoiriens  selon le Directeur de l’Immigration de la France. Il faut noter ce chiffre est en dehors des autres Ivoiriens qui ont migrés dans les autres pays autre que la France. Alors cette histoire de décollage économique apparait aux des Français comme de la poudre aux yeux.

Jc Deli